Skip to content

Du «Veau de Charlevoix» à «La crème des veaux»

la qualité fait un autre bond en avant

Le père du veau
de charlevoix

une marque qui a conquis le Québec

Mon aventure dans le veau débute en 1981, année où je quitte mon emploi d’agronome au MAPAQ avec ma petite famille pour revenir m’installer définitivement dans notre région natale à Charlevoix.

En 1987 je lançais officiellement la marque «Veau de Charlevoix», une des premières à connotation régionale au Québec. Ce veau nourri d’un mélange spécial de lait et de grains, devient graduellement une référence en matière de qualité de viande.

En septembre 2014, malgré cet engouement, l’entreprise doit fermer ses portes, faute de rentabilité suffisante.

Produits vedettes

de classe mondiale

SANS ANTIBIOTIQUES

sans
hormones

SANS
VACCINS

Témoignages

– «Veau d’une qualité exceptionnelle, tendre et délicat. Du pur bonheur. Merci de nous offrir localement un aussi magnifique produit». Mélanie Boucher, La Malbaie

La crème des veaux

l’excellence à tous les niveaux

Comment trouver une certification suffisamment souple et exhaustive qui engloberait tous les éléments importants mis en place au cours des 40 dernières années, tant du côté élevage que du conditionnement de la viande? Qui plus est, une certification qui permettrait une amélioration continue dans le temps. N’ayant pu encore trouver une telle certification, j’ai plutôt décidé d’apposer mon nom sur chaque produit comme gage de qualité. Pour renforcer le tout, mon slogan «la crème des veaux» fera partie intégrante de mon logo.

Le meilleur
multi-grains

la meilleure viande

Dans le domaine de la viande, l’alimentation constitue le principal moyen pour définir un goût particulier, un peu comme le type de sol l’est pour le vin. En ce qui concerne le veau que j’élève actuellement, les critères recherchés sont les suivants : d’abord un goût délicat mais bien marqué, une tendreté et une valeur nutritive de la viande maximales pour ce genre de produit.


Pour ce faire, mes veaux reçoivent la plus grande diversité d’aliments possible, répartis dans les 3 classes suivantes : un excellent lait donné en quantité plus que suffisante en démarrage; puis viennent les céréales locales riches en acides aminées de qualité telles que l’avoine, l’orge et le blé. Pour assurer un maximum de persillage à la viande, on renchérit la ration avec du maïs-grains. Finalement, du fourrage de qualité provenant de plantes très diversifiées, complète les besoins en fibres et en micro nutriments de l’animal.

Visitez notre ferme

laissez-vous convaincre

On aurait beau utiliser tous les superlatifs pour décrire comment sont élevés les animaux en général, mais je demeure fermement convaincu que l’idéal est de visiter la ferme avec le producteur.

Chez moi, vous verrez jusqu’à quel point je suis préoccupé par le bien-être de mes veaux, cherchant même à les rendre heureux. Heureux d’être élevés en groupes ; heureux de pouvoir boire leur lait à la tétine au lieu d’une chaudière ; heureux d’avoir deux bons repas de foin vert par jour; heureux d’avoir accès à des jouets, des grattoirs, etc.

Pourquoi la ferme
Jean-Robert Audet?

La relation producteur-consommateur : la meilleure façon d’établir un climat de confiance

Un programme alimentaire unique au Québec, pour une viande au goût unique

Le contrôle de toutes les étapes de la mise en marché pour assurer une constance et une satisfaction totale à tous les coups

Une viande maturée 30 jours pour améliorer le goût et la tendreté de chaque pièce

Une variété de coupes et de produits transformés pour apprécier ce veau de multiples façons